30eme FESTIVAL DE L'AVENTURE DES ANGLES


Pour le 25e festival, le club de l’aventure avait pris un virage : celui de l’aventure tous azimuts. Se sont succédés: sports extrêmes, écologie, plongées, chasse au trésor, sport de haut niveau, défis de toute sorte autour du monde, expéditions scientifiques...

Pour sa trentième édition, le festival de l’Aventure prend de la hauteur !

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin (proverbe chinois).

Que ce soient dans l’espace, en parachute, en aile volante, sur une highline, à l’assaut du toit du monde pour débarrasser les déchets laissés par les expéditions sur l’Everest, autant d’exploits qui pourraient donner le vertige à plus d’un.

Portons également toute notre attention à ces aventuriers qui sur terre ou sur mer nous ferons sans aucun doute vibrer.
Enfin, souhaitons que pour son trentième anniversaire avec la participation de la marraine du club, Sophie Jovillard, le festival soit à la hauteur des ambitions. Olivier Weber sera l’invité d’honneur de cette 30e édition. 

SAMEDI 19 JANVIER 
21H OBJECTIF MARS
Alain TIXIER et Thomas PESQUET

Les 6 mois que Thomas Pesquet vient de passer à bord de la Station Spatiale Inter- nationale lui ont fait appréhender la plupart des obstacles qui nous séparent encore de longs voyages interplanétaires. L’équipage de la mission spatiale 50-51, dont faisait partie Thomas, a passé 196
jours a contribué à préparer le futur. Un futur au cours duquel des êtres humains vont enfin quitter leur berceau : la Terre !Tout au long de ces six mois passés à 400 km autour de la Terre, Thomas et son équipage nous auront permis de mieux comprendre les obstacles qui se dressent sur le trajet des futurs vols interplanétaires ; obstacles que les scientifiques au sol s’acharnent à contourner.
*Sous réserve des disponibilités de Thomas Pesquet.

DIMANCHE 20 JANVIER
17H Everest Green
Jean-Michel JORDA
C’est parce qu’il n’y a rien de plus haut que l’Everest et qu’il porte en lui toutes les fascinations du monde que le nettoyer est primordial. Mais que fait-on ensuite des déchets une fois revenu à Katmandu ? Everest Green soulève la question des déchets dans les pays en voie de développement et
propose des solutions porteuses d’espoirs en l’avenir. L’himalayiste et réalisateur Jean-Michel Jorda, la journaliste Sandra Stavo-Debauge sont montés jusqu’au camp 4, à 7 925 m d’altitude pour faire un état des lieux de la situation au Népal et sur l’Everest. Depuis une dizaine d’années, l’Everest est entré dans une nouvelle ère : ascensions, des- centes en snowboard ou en parapente, ascensions en courant... En 2017, on estime qu’il y avait entre 1500 et 2000 personnes au camp de base de l’Everest, certains en partance vers d’autres sommets, la plupart pour atteindre le toit du monde. Tous laissent une trace sur Sagar Matha, la montagne sacrée. Ces traces se retrouvent jusque dans la vallée... 

 21H Capitaine Utopie, expédition Atka
Sarah DEL BEN et le capitaine BEN (François bernard)
Ben est un explorateur, il rêve de partager toutes les beautés accumulées lors de ses nombreuses expéditions en solitaire.Un beau jour, il investit toutes ses économies dans un voilier polaire, le projet Atka est né. Direction le Groenland, où artistes, sportifs, femmes et enfants malades embarquent tour à tour dans une merveilleuse aventure humaine. Un film bouleversant d’humanité, explosif de générosité. 

LUNDI 21 JANVIER
17H On a marché sur la banquise
Baptistou LOISELET
Partir naviguer jusqu’aux glaces du grand sud? Florès, voilier de 12 mètres peut le faire. Ses deux jeunes propriétaires, très bons marins, savent que les latitudes antarctiques imposent des conditions difficiles. Les cartes les plus fiables sont dessinées à main levée par les rares navigateurs qui s’y risquent. Il faudra négocier avec la folie furieuse des vents catabatiques, l’imprévisibilité de la glace, le froid, la rareté des refuges. Un univers impitoyable, déraisonnable et grandiose.
Ils sont 5, tous débrouillards mais pas tous marins, à bord de Florès qui s’engage dans le Passage de Drake par un beau jour de l’été austral, pour rallier les Shetlands du Sud, aborder la Péninsule Antarctique, et entreprendre un cabotage improvisé, de mouillages sauvages en bases scientifiques. Ils veulent frôler des baleines, contempler des cathédrales de glace, et les merveilles qui n’existent nulle part ailleurs. Ils veulent marcher sur la banquise. Ils vont descendre loin au sud. 

21 H Odisea des Andes au Pacifique
Damien CASTERA et Mathieu CREPEL
Il y a un an, le snowboardeur Mathieu Crépel et le surfeur Damien Castera exploraient l’Alaska et élaboraient leur premier film documentaire « Odisea ». Odisea c’est un projet de films documentaires tournés dans différentes régions de la planète afin de comprendre le cycle de l’eau, cette ressource indispensable à l’homme. Pour cette deuxième édition, ils ont choisi le Chili. Mathieu, deux fois champion du monde de snowboard et Damien, champion du monde de longboard vous font partager une fabuleuse épopée, humaine et sportive, au fil de l’eau, des montagnes à l’océan. Des neiges de la Cordillère des Andes jusqu’aux vagues du Pacifique Sud, ils vous emmènent à la rencontre des Huilliches, qui vivent dans les vallées montagneuses d’une région située au sud du Río Toltén et dans l’archipel de Chiloé. Ils évoquent aussi ensemble les problématiques liées à l’appauvrissement des nappes phréatiques dans ces régions.
Un an après avoir exploré l’Alaska, les champions de surf et de snowboard Damien Castera et Mathieu Crepel partent à l’aventure en Patagonie chilienne. Une aventure humaine et sportive, au fil de l’eau, des montagnes à l’océan. 

MARDI 22 JANVIER
10H A l'école du festival
Arnaud CHASSERY
Le Festival propose chaque année une séance pour les scolaires, afin de leur faire découvrir des aventures et aventuriers extraordinaires.
Cette année, Arnaud CHASSERY présentera un « Sommet pour une rampe ». « Gravir le Kilimandjaro lorsque l’on est paraplégique peut paraître une idée plus que saugrenue ! Tel est pourtant le défi que s’est fixé Yann Jondot, le maire du petit village breton de Langoëlan. L’objectif n’est pas tant de réaliser un exploit sportif que de sensibiliser l’opinion et de proposer des solutions concrètes face aux problèmes d’accessibilité des personnes handicapées dans les lieux publics. Sa stratégie, conquérir le sommet de l’Afrique pour atteindre le sommet de l’état ! » À la fin de la séance, les élèves pourront échanger avec Arnaud CHASSERY et Yann JONDOT. 

17H Un sommet pour une rampe
Arnaud CHASSERY et Yann JONDOT
Gravir le Kilimandjaro lorsque l’on est paraplégique peut paraître une idée plus que saugrenue! Tel est pourtant le défi que s’est fixé Yann Jondot, le maire du petit village breton de Langoëlan. L’objectif de cet ancien international de tennis de table n’est pas tant de réaliser un exploit sportif que de sensibiliser l’opinion et de proposer des solutions concrètes face aux problèmes d’accessibilité des personnes handicapées dans les lieux publics.
Sa stratégie, conquérir le sommet de l’Afrique pour atteindre le sommet de l’état !Pour accomplir ce challenge avec son fauteuil roulant, l’ancien international handisport a dû acquérir une exceptionnelle condition physique et un mental à toute épreuve. Pour l’occasion, il a été préparé par l’aventurier Arnaud Chassery qui avait déjà coaché et traversé la Manche à la nage en compagnie de Philippe Croizon, l’athlète français amputé des quatre membres. 

21H // 45 secondes d'éternité
Sébastien CHAMBET
C’est l’histoire de trois potes, des passion- nés de parachutisme... membres de l’équipe de France. Des champions de chute libre... une discipline où s’enchaînent pendant 45 secondes des chorégraphies aériennes millimétrées à plus de 250 km heure.
Un rêve de longue date pour ces acrobates du ciel, voyageurs insatiables en quête de nouveaux défis. Sébastien (double champion du monde), Jim et Vincent nous font la promesse d’aventures trépidantes faites d’instants de grâce suspendus dans les airs, de figures périlleuses flirtant avec les nuages, de séquences haletantes jonglant avec les imprévus, mais aussi de rencontres humaines et chaleureuses, les pieds bien sur terre. 


MERCREDI 23 JANVIER
17H Surf The Line
Jeremy FREY
Surf the Line est un documentaire immersif qui raconte les coulisses d’un projet fou, qui a nécessité deux années de préparation, des calculs complexes, la création d’une tyrolienne d’un kilomètre de long et d’une planche de surf sur mesure pour le plus grand plaisir de nos yeux ébahis ! Sports extrêmes, pitreries et inventions géniales: plongez dans l’univers extrême et bohème des Flying Frenchies ! 

21H Octobre Blanc
Christophe RAYLAT et Sylvain TESSON*
Fin connaisseur de l’âme russe, l’écrivain-voyageur Sylvain Tesson commémore le centenaire de la révolution d’Octobre en reprenant, dans le Pamir, les sentiers de l’épopée érudite.
Le film Octobre blanc retrace son expédition dans le Pamir, de vallées en sommets, à travers des paysages à couper le sou le, de la capitale tadjike, Douchanbé, au pic Karl-Marx. Entre observations de voyageur et réflexion philosophiques, Sylvain Tesson évoque la révolution de 1917, l’écriture, l’alpinisme, citant Gagarine, Pessoa ou Jankélévitch. Si Tesson ne cache pas son a ection pour les villageois nostalgiques des sovkhozes et autres « bienfaits » du communisme, il reste lucide face aux réalisations d’une idéologie qui « mène au goulag». Au cours de ses ascensions, l’écrivain, dont une partie du visage est restée paralysée après une chute de dix mètres en 2014, se révèle un opiniâtre premier de cordée, comme transcendé par « ces paysages qui n’ont pas besoin de nous ».
*Sylvain Tesson, en expédition durant cette période, ne pourra être avec nous.

JEUDI 24 JANVIER 

17H Mano à Mano
Denis BOIS
Pour Romain Tyrode, alpinisme et base-jump* sont la quintessence de ce qu’il aime, alliant l’effort de la montée et les sensations fortes de la descente, le tout dans un cadre de montagne. Pionnier dans sa discipline, il aime imaginer de nouveaux challenges. Pour Raphaël Guillé, le trail longue distance le rapproche de la sobriété heureuse. Les deux hommes se sont lancé un défi, traverser le sauvage massif du Dévoluy dans la journée en gravissant les 3 sommets mythiques : le Pic de Bure, le Grand Ferrand et l’Obiou. L’homme a toujours couru et il a toujours rêvé de voler. Au-delà du duel et de l’exploit sportif, c’est le massif du Dévoluy qui se dévoile à travers la rencontre de deux hommes qui vont au bout de leurs limites sur deux itinéraires qui s’entrecroisent.
*Le BASE jump est un sport extrême consistant à sauter depuis des objets fixes équipé d’un parachute. 

21H Road Angels PRIX DU LIVRE AVENTURE
Eric LOBO
Le prix Aventure est attribué selon des critères prenant en compte le style, le plaisir du lecteur, l’aventure et le coup de cœur.Ayant tout perdu, Éric Lobo se lance corps et âme dans un tour du monde en Road King Police, le modèle le plus imposant des Harley-Davidson. Parti sans carte ni GPS, il cingle vers l’est, ne s’orientant que grâce aux conseils de bikers rencontrés en che- min. Ainsi il traverse les étendues désertes de l’Eurasie jusqu’à Vladivostok puis se rend en Corée du Sud et au Japon avant de parcourir l’Amérique du Nord, ralliant Miami depuis Vancouver. Son équipée sauvage de 36 000 kilomètres – près de deux cents jours d’ivresse, d’imprévus et de liberté – l’a amené à côtoyer les « Anges de la route », divers, émouvants, dont il dresse des portraits pittoresques ou stupéfiants. Par- delà les frontières, dans la taïga sibérienne comme à Daytona, la moto est avant tout a aire d’état d’esprit.
À l’issue de la séance, l’auteur dédicacera son livre.

21H30 Arctic Dream
Eric LOBO
« Arctic Dream », c’est plus qu’un continent, c’est 50000 kilomètres au guidon d’un Dyna Street Bob Harley-Davidson, à travers l’immensité russe, le Caucase, l’Altaï, le Kamchatka jusqu’à la banquise de l’océan glacial... et les États-Unis.« Arctic Dream », c’est 14 mois, exposé à des températures entre +49 °C à -74 °C (en intégrant le refroidissement éolien). Son objectif ? Tuktoyaktuk, petit hameau au nord du cercle arctique accessible uniquement par une route de glace qui s’étend sur plus de 200 km ! Paré de multiples couches de fourrures pour le protéger de la morsure du vent polaire, il semble parfois s’être muté en une bête fantastique, un animal à la fois sauvage et métallique. Est-ce alors un surhomme illuminé ? Un conquérant pas- sionné ? Un fou solitaire ? Ou simplement un être humain toléré par la Nature ? Celui que l’on nomme le Biker de l’extrême apparaît désormais n’appartenir qu’à une seule terre, celle de la liberté. 



Bande-Annonce Festival de l'aventure des angles 2019


Pour sa trentième édition, le festival de l’Aventure prend de la hauteur !

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin (proverbe chinois)

Que ce soient dans l’espace, en parachute, en aile volante, sur highline, à l’assaut du toit du monde pour débarrasser les déchets laissés par les expéditions sur l’Everest autant d’ exploits qui pourraient donner le vertige à plus d’un. Portons également toute notre attention à ces aventuriers qui sur terre ou sur mer nous ferons sans aucun doute vibrer. Enfin, souhaitons que pour son trentième anniversaire avec la participation de la marraine du club : Sophie Jovillard, le festival soit à la hauteur de des ambitions

PROGRAMME 2018 : 20 au 25 janvier


SAMEDI 20 JANVIER

  • 21 h : « ADAPTATION : 4 X 30 jours dans les milieux les + extrêmes de la planète » – Christian CLOT et Etienne KOECHLIN
Expédition de recherche sur la capacité humaine d’adaptation terrestre. Christian CLOT a débuté cet été 4 traversées successives dans les 4 milieux les plus contraignants de la planète:
IRAN : Désert du Dasht-e Lut : +80°C
CHILI : Détroit de Magellan : -40°C
BRESIL : Forêt d’Amazonie : +57°C
RUSSIE : Sibérie : -85°C
Son objectif : étudier les capacités d’adaptation de l’humain sur le plan cognitif, physiologique et psychologique. Pour cela il est accompagné par Etienne KOECHLIN, neurobiologiste, chercheur à l’ENS, qui le suit, avant et après chaque expédition, afin de l’étudier.
Ce projet est une première mondiale tant d’un point de vue scientifique (8 laboratoires utiliseront Christian comme objet d’étude) qu’exploratoire (personne n’a encore jamais été confronté successivement à ces 4 milieux).

DIMANCHE 21 JANVIER

  • 17h : « Les voix de la liberté » - Mélusine MALLENDER
28 000km à moto à travers 14 pays d’Asie, c’est l’expédition que vient de boucler Mélusine. 10 mois sur les routes, depuis l’Indonésie jusqu’à l’Iran, via le Myanmar, le Bangladesh, l’Inde, le Népal et le Pakistan. Son objectif : arpenter des pays à l’image dégradée, et y étudier la notion de liberté, en particulier celle des femmes. 
« Ce sont elles qui souffrent le plus du manque de liberté .
Mélusine MALLENDER est géographe et spécialiste des expéditions à moto en solitaire. Entre 2010 et 2014, elle réalise 3 grands périples sur plus de 70 000 Km en Asie Centrale (de Paris à Vladivostok), au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est. Elle est ainsi l’une des rares femmes au monde à réaliser des expéditions d’envergure en solitaire et sur tous les terrains.

  • 21h : « Elbrus » – Thibaud DUCHOSAL, Lucas SWIEYKOWSKI et Laurent JAMET
Embarquez pour le Nord du Caucase et le légendaire Mont Elbrouz, plus haut sommet d'Europe (5642m). Les skieurs Thibaud DUCHOSAL et Lucas SWIEYKOWSKI voyagent régulièrement en Russie à la découverte de nouvelles pentes. Ils tentent l'ascension de cette montagne chargée d'histoire qui va leur réserver bien des surprises...
Elbrus, n'est pas un film de ski comme les autres, c'est un projet qui a mis deux ans à exister, mixe freeride, freerando, et alpinisme. Mieux, ce film est un documentaire : légendes autour du Mont Elbrouz, batailles de la Seconde Guerre Mondiale, histoire de la population locale…

LUNDI 22 JANVIER

  • 17h : « Taïmyr » - Jacques DUCOIN
Au Taïmyr, à l’extrême nord de la Sibérie, les Dolganes, un des derniers peuples éleveurs de rennes, sont à peine 250 à vivre dans un territoire grand comme la France. En avril ou mai, avant le dégel du fleuve Khatanga, trop dangereux à traverser pour les animaux, les Dolganes accompagnent leur troupeau pour l’été vers le nord où ils trouveront moins de moustiques et plus de nourriture. Ils sont les seuls à se déplacer avec des “baloks”, sorte de cabanes en armature de bois isolées avec des peaux de rennes, montées sur de grands traîneaux et tirées par des rennes. Des Rocheuses à l´Alaska, conquis par les beautés de l'Ouest sauvage, c'est dans le territoire du Yukon que Jacques choisira de séjourner par épisodes de plusieurs mois. À pied, à cheval, en canoë, en traîneau à chiens, en hydravion ou en stop, il s'imprègne de cette nature qui le fascine et rencontre celles et ceux qui vivent sur ces hautes terres.

  • 21h : « Les eaux blanches » - Stéphane PION, Mathieu COLDEBELLA, Guillaume FIEVEZ, Louis HETIER et Hugo CLOUZEAU
« Pourquoi on saute des chutes ? Pourquoi on descend des rivières?Pourquoi on fait du kayak ? Pourquoi ? Peut-être pour quitter son petit confort, le temps d'un voyage. Pour dormir entassé sous une bâche. Se laver dans l'eau gelée. Vivre ensemble dehors pendant 3 semaines. Contempler des couchers de soleil qui n'en finissent pas. Passer ses journées sur la rivière et pagayer, pagayer… ».
« Les eaux Blanches » est une plongée dans l'univers du kayak de haute rivière à travers les paysages volcaniques d'Islande. Un Voyage aux côtés de cinq kayakistes français, Stéphane PION, Mathieu COLDEBELLA, Guillaume FIEVEZ, Louis HETIER et Hugo CLOUZEAU, au rythme de l'eau.

MARDI 23 JANVIER

  • 17h : « La course de ma vie » - Vincent HULIN
Vincent HULIN est journaliste à France Bleu Poitou mais il est également coureur de l’extrême, ayant déjà participé aux plus grands trails du monde (la Diagonale des Fous, l’Ultra Trail du Mont Blanc, le Marathon des Sables et le Tor des Géants).
Vincent a décidé de se lancer un pari incroyable : traverser Les Pyrénées, de la méditerranée à l’atlantique, à l’occasion de la première édition de l’Ultra Trail la Transpyrénéa. Ce film vous fait vivre, de l’intérieur, les 15 jours de course. 866 km parcourus en courant jour et nuit dans la montagne. Un pari sportif, une aventure humaine extraordinaire.



  • 21h : « Irréductibles Kalash » - François-Xavier PELLETIER et Catherine LACROIX
Isolés sur les contreforts de l'Himalaya pakistanais vivent les Kalash. Avec comme seule éthique l'honneur et la vérité, ils sont des experts dans l'interprétation de la nature. C'est la troisième fois que le réalisateur François-Xavier PELLETIER  leur rend visite. Mais cette fois-ci, les conditions sont périlleuses : la région est devenue la base des Talibans, chassés et traqués en Afghanistan. Leur présence provoque une perte des pâturages nourriciers ainsi qu'une déforestation catastrophique. Plus un arbre pour retenir les éboulements, freiner l'érosion, absorber les pluies de plus en plus diluviennes... À son arrivée, François-Xavier voit se réunir les habitants des trois vallées Kalash afin de célébrer l'immuable régénération végétale : une rencontre intimiste et émouvante pour comprendre et aimer un peuple unique.

MERCREDI 24 JANVIER

  • 17h : « Les semeuses de joie » - Caroline RIEGEL
Il y a une dizaine d'années, Caroline RIEGEL, ingénieure en construction hydraulique, faisait la connaissance de onze nonnes bouddhistes. Leur repaire est un minuscule couvent du Zanskar, une vallée himalayenne perchée à plus de 3700 mètres. Certaines d'entre elles n'ont jamais quitté leurs montagnes. La réalisatrice leur promis un voyage de découverte, un pèlerinage initiatique à travers leur pays qu'elles ne connaissent pas : l'Inde. Le film raconte ce périple, de la grande barrière himalayenne aux îles Andaman.
Avec beaucoup d'humilité, Caroline filme les visages rieurs et parcheminés de ses amies, sans se mettre en avant — alors que l'on devine que le périple de quatre mois dans lequel elle se lance relève plus que du simple défi. « Guide, organisatrice, traductrice, cameraman, infirmière », ainsi se définit-elle... Sa présence, on la devine sans cesse dans le regard et les interpellations complices des nonnes qui s'adressent à cette amie qui les filme.           
Prix du public au festival d’Autran et le prix Ushuaia à Val d’Isère.

  • 21h : « L’île aux glaciers de marbre » - Expédition CENTRE TERRE
Perdue aux confins de l’archipel de Patagonie chilienne, il est une île posée en sentinelle face aux tempêtes perpétuelles du Pacifique. Une île inhabitée comme les deux mille autres de l’archipel ? Pas tout à fait. Car, comme sur sa grande sœur Madre de Dios, on y trouve du calcaire. Et qui dit calcaire, dit possibilité de grottes, de gouffre et de rivières souterraines. Mieux encore, les massifs calcaires sont sculptés par les 10 mètres de précipitations annuelles, créant des phénomènes de corrosion uniques au monde qui évoquent des glaciers… de marbre.
Pour les spéléologues et les scientifiques de Centre Terre, ces paysages exceptionnels sont dignes de figurer au patrimoine mondial de l’humanité. Lors de leur huitième expédition, les enjeux sont de taille, à commencer par la fabrication d’une cabane de 40 m2 qui sera le centre névralgique d'un camp de base où vont vivre en permanence 20 équipiers durant deux mois. Bravant les tempêtes, ils explorent l’île, en canots pneumatiques et à pied, descendent au fond de gouffres balayés par les crues, plongent les résurgences, découvrent des sites archéologiques. Les difficultés et les risques sont permanents. Mais les découvertes sont à l'unisson dans ces paysages somptueux et austères. Une grande aventure scientifique et humaine, racontée de l'intérieur par un des membres de l'expédition : Luc-Henri FAGE.

JEUDI 25 JANVIER

  • 17h : « Les Œuvres de Pamir » - Morgan MONCHAUD, Siphay VERA et Brian MATHE
Dans les montagnes du Pamir, en Asie centrale, trois amis mettent à l’épreuve un concept original de vélo en bambou fabriqué par de jeunes artisans-ingénieurs français. Entre 2 ascensions de sommets sauvages à près de 6000m, il s’agit surtout de rencontrer ceux qui œuvrent en cohérence avec leur environnement. Sur leur route, des hommes et des femmes ont décidé de relever un autre type de défi : réinventer un savoir-faire local et regagner en autonomie, en liberté. Depuis chez soi, jusque dans les montagnes du Tadjikistan, leur aventure invite à se questionner sur le sens et la portée de nos actions.
Grand Prix de l’Environnement du Festival International du Film d’Aventure de La Rochelle, novembre 2016.
Grand Prix du Jury au Festival Pyrénicimes de Pibrac, novembre 2016.
Prix Expéditions Extraordinaires au Festival Objectif Aventure, Paris, janvier 2017.

  • 21h : REMISE DU PRIX DU LIVRE « Dans les pas du fils » - Renaud et Tom FRANCOIS
Le prix du livre est attribué selon des critères prenant en compte le style, le plaisir du lecteur, l’aventure et le coup de cœur.
Entre Renaud et son fils Tom, c’est l’incompréhension. À 17 ans, l’adolescent semble glisser sur une mauvaise pente : échec scolaire, violence, drogue… Une crise que traversent de nombreux parents. Convaincu que son fils doit rompre avec son environnement toxique, Renaud lui propose une aventure extraordinaire : la traversée à cheval et à deux des steppes d’Asie centrale, aux confins du Kirghizstan. Pendant trois mois, le père et le fils vont franchir des montagnes, traverser des déserts, rencontrer des personnages insolites, reproduire les gestes simples des nomades…


  • 21h30 : « Au-delà de la lumière, le défi Baïkal » - Olivier WEBER
Une aventure humaine en Sibérie en plein hiver, autour de l'expédition Le Défi Baïkal, et un feel good movie sur l'optimisme et la résilience.
Au départ c’est une histoire entre amis. Des amoureux de la montagne, des fous de sommets… et des malvoyants. L’idée est de partager des horizons nouveaux, d’amener des aveugles et malvoyants au lac Baïkal puis dans les montagnes de Sibérie, en conditions hivernales. Non pas tant un incroyable défi qu’une envie de voir autrement. Ce ne sont pas les voyants qui accompagnent les autres mais le contraire : les aveugles et malvoyants font découvrir un autre monde, au-delà du noir, au-delà de la lumière, dans une formidable expérience de résilience. Un message d’espoir et d’optimisme valable pour tous, bien loin du handicap.
Le docteur Pierre MULLER, médecin urgentiste et guide de haute montagne, chef d'expédition de ce grand Défi, n’est autre que le fils de Gérard, devenu aveugle. Refusant la sédentarisation, Gérard est connu pour ses nombreux exploits sportifs. Il sera, au cours de cette aventure, en binôme avec Jean NERV,  un homme au parcours incroyable, ancien champion du monde de snowboard et champion de motocross, atteint d’un lymphome intraoculaire.


 TARIFS
Soirée Adulte (dès 16 ans) : 8 €
Séance d’après-midi :6  €

ABONNEMENTS
6 soirées
+ 5 après-midi :48  €

POINT DE VENTE

LE SHOP RESERVATION EN LIGNE

28èmes Festival de l'Aventure des Angles


 
Au programme des soirées du 28ème Festival de l'Aventure des Angles

SAMEDI 21 JANVIER
21 h : Les 10 ans de l’émission culte de France 5 « Echappées Belles »

DIMANCHE 22 JANVIER
21h : « Papouasie : Lengguru, Le Monde Perdu » – Laurent POUYAUD et Régis HOCDE

LUNDI 23 JANVIER
21h : « Ultimes Banquises » - Anne QUEMERE, Emmanuel HUSSENET, Gauthier MESNYL-BLANC, Luc DENOYER

MARDI 24 JANVIER

21h : « La Fièvre de l’Or » - Olivier WEBER

MERCREDI 25 JANVIER
21h : « Under The Pole » - Lucas SANTUCCI

JEUDI 26 JANVIER
21h : What’s Your Name [2 épisodes seront projetés !!]
Film Free Style réalisées en France et aux Etats Unis en présence de Clément Picard et Loic Doval

« 4634 Perception, The Mountain Within » - Géraldine FASNACHT

Projection du film "Langyearbyen, ville bipolaire" de Manuel Deiller.

Aujourd'hui jeudi 22 mais 2016, à 17h30, Séance spéciale au Cinéma le Castel des Angles.

Projection du film "Longyearbyen, ville bipolaire" de Manuel Deiller.

Et présentation officielle du programme de l'édition 2017 du Festival de l'Aventure des Angles par Jean-Pierre Expert.




Mercredi 20 janvier à 17h : Snow et handicap avec Cécile HERNANDEZ-CERVELLON



Native de Perpignan, Cécile a remporté la médaille d’argent à l’épreuve de Snow Cross des jeux de Sotchi, discipline inscrite pour la première fois au programme paralympique. Atteinte de sclérose en plaques, elle a été la toute dernière athlète sélectionnée au sein de l’équipe de France… une belle surprise. « C’est un rêve, j’étais sur une autre planète quand on me l’a appris », assure-t-elle. Le passage du « cauchemar au rêve », comme elle aime à le souligner, aura duré douze ans. En 2002, alors qu’elle a 28 ans, Cécile est foudroyée par la sclérose en plaques. Cette maladie neurologique dégénérative, qui touche 80000 personnes en France lui coupe les jambes. Une nouvelle vie, sans sport, commence. Un combat contre la maladie débute. Après plusieurs années d’efforts, elle remarche et se découvre une nouvelle passion : Le Snow Board. Depuis, Cécile continue à « rider » sur les victoires en coupe du monde et ne cesse de progresser. Objectif : les prochains jeux paralympiques de PyeongChang en Corée du sud en 2018.

Soirée d'ouverture Festival de l'Aventure des Angles

SAMEDI  16 janvier 2016

La grande Aventure des sportifs de haut niveau
En présence de Laurent Jalabert (cyclisme), Pierre Villepreux (Rugby), Philippe Candélero (patinage), et d’autres...


DIMANCHE 17 janvier 2016 à 17 h Girls to the top

DIMANCHE  17janvier 2016

17 h Girls to the top
De l'inter-culturel à la recherche de l'universel par le sport
Alice Grenier et Clementine Junique promeuvent l’accès de toutes les femmes aux sports de montagne –


Dimanche 17 janvier 2016 a 21h Prix Aventure des Angles

Vendredi 8 Novembre 2015, les membres de la commission de lecture du prix du livre se sont réunis afin délire le lauréat du dix-huitième PRIX AVENTURE des Angles.
Parmi les 7 livres en compétition et à une forte majorité le jury a désigné comme lauréat :
Jean Louis ETIENNE, pour son livre : Persévérer
Paru aux éditions Paulsen.
Médecin et aventurier, ardent défenseur de la planète cet infatigable explorateur et aventurier connu pour ses nombreuses expéditions arctiques nous explique pourquoi persévérer et jusqu’où ? Comment repousser ses propres limites et ne pas se décourager, apprendre de ses erreurs.
Ce livre passionnant nous fait comprendre qu’il faut toujours persister sur la voie de ses rêves car nous avons tous un destin à découvrir, à inventer, à construire "on ne repousse pas ses limites on les découvre".
L’auteur recevra son prix dimanche 17 janvier à 21h au festival de l’aventure des Angles

Lundi 18 janvier 2016 à 17h SOLIDREAM

Lundi 18 janvier 2016 à 17h nous avons le plaisir d'invité au Festival de l'Aventure des angles 2016 Brian Mathé de Solidream

http://solidream.net/